Exemples de métiers des patrimoines touristiques

Les métiers des patrimoines touristiques sont multiples. Ils relèvent à la fois des collectivités publiques comme d’acteurs privés. Premier tour d’horizon.

Directeur du tourisme et du patrimoine

directeur patrimoine

Niveau de formation requis BAC+5 minimum (niveau I)

Le directeur ou la directrice du tourisme d’une collectivité territoriale, locale ou d’une intercommunalité, souvent liée au patrimoine et à la culture, met en œuvre conjointement la stratégie touristique de la collectivité et sa politique en matière de patrimoine culturel. Les compétences techniques (tourisme ; patrimoines naturels, historiques et culturels) et opérationnelles (définition de stratégie territoriale en matière touristique et patrimoniale ; gestion de structure ; accompagnement des mutations structurelles des organisations) sont indispensables.

Le de l’IFT Paris-Est Fontainebleau

Un programme innovant et sur mesure de Mastère spécialisé en Management de patrimoines touristiques (naturels, historiques et culturels), accrédité par la Conférence des grandes écoles, associant Le Conservatoire national des arts et métiers (Le Cnam), l’Institut national du patrimoine (INP) et Mines ParisTech.

Directeur d'office de tourisme

directeur officetourisme

Le directeur  ou la directrice d’office de tourisme a pour principales missions de promouvoir les richesses touristiques et patrimoniales de sa ville et sa région pour bien recevoir les visiteurs, nationaux et internationaux. Cette promotion va de la création d’un portail internet ou d’applications mobiles, à l’édition de guides et de dépliants et l’accueil dans les locaux de l’office de tourisme. Il est également l’interlocuteur privilégié des professionnels qui organisent des congrès ou des séminaires. Il dialogue avec les acteurs locaux (mairie, hôteliers, professionnels de la culture et des loisirs, etc.) pour organiser des activités (festivals, expositions, circuits de découverte, etc.). Il peut aussi être consulté pour des décisions d'aménagement touristique. Il est également un manager et un gestionnaire, qui doit connaître les éléments budgétaires fondamentaux pour assumer son rôle de chef d'entreprise.

Conservateur du patrimoine

conservateur patrimoine

Niveau de formation requis BAC+5 minimum (niveau I)

Le conservateur ou la conservatrice du patrimoine, d’état ou territorial, est à la fois expert en arts et manager avisé. Placé au sein ou à la tête d'institutions patrimoniales, le conservateur du patrimoine a pour mission d'étudier, de classer, de conserver, d'entretenir, d'enrichir, de mettre en valeur et de faire connaître le patrimoine. Il en favorise le partage avec les publics les plus larges. La valorisation touristique en est désormais un axe essentiel. Il participe et veille à l'approfondissement de la recherche scientifique appliquée au patrimoine. Les conservateurs constituent un corps de la fonction publique de l'état, un cadre d'emplois de la fonction publique territoriale, et un corps de la Ville de Paris. L'Institut national du patrimoine recrute les élèves conservateurs sur concours dans cinq spécialités (archéologie ; archives ; monuments historiques et inventaire ; musées ; patrimoine scientifique, technique et naturel).

Le de l’IFT Paris-Est Fontainebleau

Une relation privilégiée avec l’Institut national du patrimoine (INP).

 

Responsable projets patrimoniaux

responsable projet patromniaux

Niveau de formation requis BAC+3 minimum (niveau II)

Le responsable de projets patrimoniaux et culturels appréhende les enjeux patrimoniaux et culturels d’un territoire, au regard notamment des leurs pratiques en continuelles évolutions et des nouvelles thématiques qui en font la diversité et la particularité. Il met en œuvre au sein de collectivités, notamment dans les directions du tourisme et de la culture, des projets de manifestations qui doivent participer à la valorisation du territoire (concert, conférences, exposition, festivals, pièces de théâtre, etc.). Il en suit le développement, le financement et la réalisation. Il organise des actions de promotion et de sensibilisation en direction de publics qu’il espère extrêmement variés et nombreux. C’est un excellent organisateur et communicant, y compris vers les nouveaux supports de médias (community management, etc.).

Le de l’IFT Paris-Est Fontainebleau

Une formation de chef de projet et créateur d’entreprise touristique, classée au 3ème rang des licences et bachelors en France (2011), qui permet aux étudiants de développer leurs projets professionnels dans un environnement incitatif et personnalisé, avec des tuteurs issus d’entreprises extrêmement spécialisées et des collectivités les plus en pointe.

Guide - Conférencier

guide 2

Niveau de formation requis BAC+3 minimum (niveau II)

Le guide - conférencier rend accessible aux touristes français et étranger l’ensemble des patrimoines (artistique, culturel, historique, industriel, etc.). Il sait les présenter et en animant des conférences et les met en valeur lors de circuits touristiques. Il est autorisé à conduire des visites commentées dans l’ensemble des lieux à accès réglementé (musées, monuments historiques, etc.). Le guide répond à l’évolution des besoins de l'industrie du tourisme grâce à une formation cohérente englobant langues, art et environnement. Il maîtrise les techniques d'accueil, d'accompagnement et de construction de visites et de circuits. Il rend l'œuvre accessible à tous et aborde ainsi la notion de médiation. Il sait s'adapter aux publics à besoins spécifiques (personnes âgées, visiteurs handicapés, enfants, publics étrangers, etc.).

Le de l’IFT Paris-Est Fontainebleau

Une mise en situation réelle et directe, dans le cadre du Château de Fontainebleau, grâce à la licence professionnelle enseignée par les professionnels du tourisme et du patrimoine du CNAM - Conservatoire National des Arts et Métiers, de l’ INP - Institut National du Patrimoine et du CFA Stephenson.

Animateur du patrimoine

animateur patrimoine

Niveau de formation requis BAC+3 minimum (niveau II)

L’animateur ou animatrice du patrimoine met en valeur les aspects culturels et architecturaux d'une ville, essentiellement dans le réseau des villes d’art et d’histoire. Il a pour objectif de faire reconnaître la valeur historique et artistique de lieux ou de sites et d’augmenter leurs taux de fréquentation. Il participe à l’accueil du public touristique, sensibilise les habitants à leur environnement, anime un service éducatif. Il travaille en relation avec les structures culturelles et touristiques. L’animateur de l’architecture et du patrimoine est recruté comme agent titulaire de la Fonction publique territoriale ou comme agent contractuel à la suite d'une sélection sur épreuves par la ou les communes signataires d’une convention. Une bonne connaissance générale de l’histoire de l'architecture et du patrimoine est appréciée. Le recrutement est organisé par les collectivités.

Le de l’IFT Paris-Est Fontainebleau

Des modules spécifiques pour formaliser le projet patrimonial des collectivités et préparer l’intégration des futurs animateurs du patrimoine grâce aux partenariats établis avec l’ensemble des fédérations territoriales.